La bonne idée : investir dans des résidences touristiques, étudiantes ou gériatriques

Investir nécessite un choix à faire : domaine d’intervention, type etc. Lorsque le choix se porte sur un bien immobilier, il se pose encore plusieurs choix : achat pour location ou habitation, location meublée ou location vide, etc. Les investissements dans plusieurs biens ont depuis quelques temps reçu l’aval de l’Etat à travers des politiques d’incitation à l’investissement. Ce sont les résidences touristiques, étudiantes et gériatriques.

L’état intervient dans la relance d’investissement locatif

Depuis les dispositifs de la loi Pinel, repris par la Loi Duflot, l’État intervient de plus en plus pour inciter les particuliers et les sociétés à investir dans les zones dites « tendues », où la demande de bien locatif est plus que supérieure à l’offre. En effet, ces lois ont pour but d’inciter ceux qui ont en les moyens, ou ont la capacité d’emprunt nécessaire, à investir dans du neuf, et à but de location. Pour ce faire, les autorités fiscales ont mis en place des systèmes permettant aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux, l’investissement résidences touristiques par exemple est une  « niche » fiscale car très « tendue ».

Les avantages assortis aux résidences touristiques, étudiantes ou gériatriques

Les résidences étudiantes sont des biens plus que recherchés. En effet, en 2011 seulement, on recensait 2,3 millions d’étudiants pour 340.000 résidences universitaires. Investir dans une résidence étudiante est donc une opportunité si l’on a les moyens d’investir. De plus, cette location, souvent meublée, si elle est faite par un particulier, est assortie de défiscalisation. Le dispositif Censi-Bouvard via la Loi sur les Locations Meublés Non Professionnel Censi-Bouvard, met en avant plusieurs avantages comme une  réduction d’impôt de 11%. De plus, un régime  d’amortissement est aussi assorti à ces avantages.

Pour ce qui est du choix d’un investissement résidences touristiques, il faut savoir que c’est assorti d’une réduction d’impôt de 11%. De plus, si jamais le décès du propriétaire survient, le bien dans sa totalité est légué à sa famille. Après, pour huit semaines par an, le bien peut être utilisé par ses propriétaires, et enfin, le retour d’investissement est garanti : dans les 3,8% à 4,5% annuel. Enfin, il y a la possibilité de récupération de TVA

Ce qu’il faut connaitre

Plusieurs « pièges » sont à éviter lorsque l’on choisit d’investir dans des résidences touristiques.

Si l’on revend la résidence avant les 20 ans de propriété, alors les TVA récupérées doivent être remboursées aux services fiscaux.  Il y a aussi le fait que dans l’investissement résidences touristiques et dans le cadre d’un bail fiscal, la loi Novelli a supprimé la possibilité de renégocier le loyer  tous les trois ans. De plus, même s’il doit y avoir une garantie de loyers durant neuf ans, il n’y a aucun garantis vis-à-vis de la faillite de l’exploitant.

C’est quoi l’investissement forestier ?
Pourquoi investir en Outre-mer ?