Tous nos conseils pour bien construire un pitch de présentation de votre idée d’entreprise

Le pitch est une brève présentation allant de 1 à 5 minutes qui a pour but de convaincre un investisseur de la viabilité d’un projet. Souvent, c’est durant cette présentation que le porteur de projet rencontre l’investisseur pour la première fois. L’enjeu est de taille. Cet article donne quelques conseils pratiques que vous pourrez appliquer pour accroître vos chances de réussite.

Comment bien organiser son discours lors d’un pitch ?

En général, un pitch de présentation entreprise dure 5 minutes environ. Il se peut que vous ayez besoin d’une présentation PowerPoint. Cela est fortement conseillé si votre présentation contient des détails chiffrés, des statistiques, des courbes d’analyses, etc… Cependant, ne tombez pas dans le piège de vouloir tout étaler pour montrer que votre projet est sérieux. Ne présentez que l’essentiel du projet. De toute façon, votre investisseur a surement une copie de votre business plan. Soyez le plus claire possible. Il est vital de bien préciser à quels besoins répondent vos produits/services. Un pitch bien réussi va droit au but : montrez, d’une manière claire et concise, qui sont les clients, qui sont les concurrents, qu’est-ce qui démarque votre offre à celles qui existent déjà. Montrez à votre investisseur que vous comprenez bien comment fonctionne le marché dans lequel vous voulez œuvrer.

Comment faire pour réduire la frustration et le stress ?

Puisque le pitch est le premier contact avec l’investisseur, c’est là que vous donnerez votre première impression. Celle-ci sera mauvaise si vous êtes trop frustré et/ou stressé. La frustration et le stress sont tout à fait normal car vous allez devoir présenter un projet qui pourra avoir un impact sur toute votre vie en seulement 5 minutes maximum. Soyons honnêtes : réduire la frustration et le stress à néant est difficile, voire même impossible. Mais vous pouvez les réduire. La clé est simple : la préparation ! Entraînez-vous tous les jours, répétez encore et encore, filmez-vous, faites des simulations de pitchs en appelant vos amis comme jury.

Comment se préparer pour affronter la séance de questions ?

Premièrement, il ne faut pas penser que l’investisseur pose des questions pour vous déstabiliser. Ces questions se portent sur le projet lui-même et sur vos compétences plutôt que sur votre personne. C’est bien votre projet qui l’intéresse, mais pas vous. N’est-ce pas ? Donc, durant vos jours de préparation, sollicitez vos proches/amis pour anticiper les questions qui portent sur votre projet. Aussi, dans le cas où vous n’avez pas de réponses à donner à une question, il ne faut pas avoir peur de dire que vous apporterez des éléments de réponses ultérieurement.

Qu’est-ce que le prévisionnel financier ?
Quelles formes juridiques pour une jeune entreprise ?