A quoi sert un business plan ?

Vous avez déjà entendu parler du business plan, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit ? Sachez que l’élaboration de ce document est indispensable lors de la création d’entreprise. Il résume les détails et les opportunités du projet. Ce dossier vise surtout à convaincre les partenaires financiers à soutenir la création.

Le business plan, c’est quoi exactement ?

Le business plan est un document qui recense les détails du projet de création. Il mentionne les objectifs, stratégies, les opportunités commerciales et les besoins en financement pour les trois années à venir. Ce dossier relate les grandes lignes du projet. Il identifie également les forces et faiblesses du projet de création. Une bonne analyse de celui-ci permet en effet de déterminer les perspectives d’avenir. En outre, le business plan sert de point de repère pour le promoteur et son équipe. Après quelques années, ces derniers pourront effectuer un suivi sur l’avancement du projet via ce document.

Un dossier pour convaincre les partenaires

Le business plan permet également de convaincre les bailleurs de fonds. Dans cette optique, il sera considéré comme un outil de communication entre le promoteur et les partenaires. Si le document est bien établi, il permet de mieux convaincre les établissements bancaires ainsi que les autres partenaires externes. Sachez que le business plan reflète la crédibilité du promoteur et la fiabilité du projet. La banque évalue à travers ce document la capacité de remboursement de prêt du promoteur. Ce dossier doit ainsi comprendre les états prévisionnels de départ. Il mentionne les différents ratios et indicateurs permettant de mesurer l’avancement du projet (plan de financement, besoin en fonds de roulement, capacité d’autofinancement…). Le business plan doit aussi permettre de rassurer les fournisseurs sur les risques de non paiement.

De quoi est composé le business plan ?

La rédaction du business plan est assez complexe. Elle doit se faire avec attention. Pour cela, plusieurs étapes sont à respecter. Un document bien structuré doit comprendre avant tout le concept de l’entreprise (étude de marché, statut juridique, présentation du promoteur…). Il présente aussi les produits et services proposés par celle-ci. L’activité de l’enseigne doit être mise en valeur suivant l’originalité du projet. Le business plan mentionne également les différentes stratégies adoptées par le promoteur pour lancer son affaire. Le fondateur ne pouvant forcément avoir la capacité suffisante pour rédiger le dossier, il peut solliciter l’aide d’un expert. Ce dernier offrira son aide afin de bien structurer le business plan.

Qu’est-ce que le prévisionnel financier ?
Quelles formes juridiques pour une jeune entreprise ?