C’est quoi l’investissement forestier ?

L’investissement forestier est l’achat d’un terrain en nature de forêts ou de terrains nus à boiser d’une superficie de quatre hectares maximum. Il peut se traduire également par numéraire au capital d’un individu à un groupement forestier. D’un point de vue général, c’est un investissement moins rentable, certes. Mais en penchant davantage sur le plan fiscal, il procure des avantages très intéressants en matière d’impôt, de donation et de succession. Il permet de réduire le montant de l’impôt à travers un groupement forestier. Zoom sur cet investissement intéressant.

L’investissement forestier : définition

L’investissement forestier consiste en l’acquisition directe ou à travers un groupement foncier forestier d’une parcelle de forêt. C’est une excellente méthode de défiscalisation et de préserver l’environnement également. Afin de préserver la stabilité de la forêt, le gouvernement accorde depuis longtemps un régime fiscal particulier à l’acquisition, détention et transmission d’une parcelle de bois. Effectivement, depuis 1930, ces régimes ont été pérennisés. Ils concernent toute personne physique domiciliée en France. Ils permettent de disposer d’un avantage fiscal sous différentes formes : soit une rédaction d’impôt sur le revenu (IR) ou impôt sur la fortune immobilière (IFI).

L’investissement forestier : avantages

Il est vrai que l’investissement forestier n’est pas aussi rentable qu’un investissement à un achat immobilier. Cependant, du côté défiscalisation, il est très avantageux. De plus, l’acquisition d’un terrain est un refuge financier d’autant plus que les terrains ne sont pas concernés par les crises financières sur les autres marchés. L’avantage fiscal au titre de l’IR est accordé à condition de respecter la durée de détention des terrains d’au moins 8 ans. Cet avantage fiscal serait perdu, en cas de revente durant ce délai. Pour la fiscalité de l’investissement forestier, le propriétaire bénéficie d’une réduction de 75 % sur la valeur des forêts sans plafonnement. Une rédaction qui peut porter à 100 % sous certaines conditions.

L’investissement forestier : rendement

Par rapport au marché de l’immobilier, l’investissement forestier représente une sécurité aux variations de l’économie mondiale. À l’inverse d’un investissement dans la pierre qui est généralement rentable dès la première année d’acquisition, le rendement de l’investissement forestier est beaucoup plus long. Du  moins jusqu’à la récolte des fruits par exemple. Comme pour tout autre immobilier, la rentabilité d’un investissement de la forêt repose sur la qualité et la localisation du terrain en question. Compte tenu des avantages fiscaux, de son placement et des rendements, l’acquisition d’un terrain en nature de forêts est un bon investissement.

La bonne idée : investir dans des résidences touristiques, étudiantes ou gériatriques
Pourquoi investir en Outre-mer ?