Pourquoi investir en Outre-mer ?

L’investissement entreprises Outre-mer présente des avantages et de grosses réductions fiscales. Par contre, cela engendre plusieurs dangers, parfois en termes d’idées reçues ou suppositions pour ceux qui veulent s’y embarquer. Devant cette option, il est essentiel d’être informé des avantages que cet investissement présente et de se rendre compte des points auxquels il faut notamment surveiller : l’emplacement, le climat, le tissu économique, le choix de l’île et autres.

Avantages de l’investissement en Outre-mer

Principalement, les avantages de l’investissement en Outre-mer sont plutôt fiscaux. Effectivement, les investisseurs dans les Dom-Tom pourront jouir des réductions d’impôts conformes à l’aide de la défiscalisation en immobilier dans certains cas. Pour chaque investissement en Outre-mer, vous pouvez bénéficier de deux lois : la loi Jego ou Scellier Outre-mer et la loi Girardin.

En ce qui concerne la loi Jego, afin de bénéficier de ses avantages, l’acquisition du bien immobilier doit se faire dans une nouvelle résidence en Outre-mer, en Guyane, Guadeloupe, Saint-Martin, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française ou en Martinique par exemple.

La loi Jego ou Sellier Outre-mer

En 2012, à l’aide de cette loi Jego, les opportunités de réduction d’impôts sont de 24% en Scellier Outre-mer et de 32% en Scellier Outre-mer intermédiaire. Ces diminutions s’attribuent en fonction du prix de l’investissement, pas plus de 300 000 euros avec une réduction plausible de 30% sur les revenus perçus. Néanmoins, respecter quelques conditions est essentiel. Le délai minimum du bail fixé par exemple, cela varie selon le secteur ainsi que l’île concernée. Le délai minimum est de 9 ans en secteur libre dans les départements d’Outre-mer, de 5 ans en secteur libre dans les territoires d’Outre-mer. Il est de 15 ans en secteur intermédiaire dans les DOM et 11 ans en secteur intermédiaire dans les TOM. Il faut également respecter une limite de loyer en secteur libre et une limite de loyer et de revenus de l’habitant dans le secteur intermédiaire.

La loi Girardin

La loi Girardin vous donne la possibilité d’investir dans l’Outre-mer en bénéficiant d’une réduction d’impôts de 38% du montant investi. Cette réduction se répand sur 6 années. Il faut mentionner que la somme totale pouvant être déduite au moyen d’un projet en loi Girardin, va en fonction de la superficie du bien acquis. Vous devez faire l’investissement dans une résidence neuve louée depuis 6 ans minimum comme résidence principale. Il existe un plafond de loyer ainsi que des ressources du locataire à prendre en considération.

Il faut noter que la loi Scellier ne sera plus appliquée à partir du 1er janvier 2013. Par contre, le Scellier Outre-mer sera toujours applicable jusqu’en 2017. La seule nouvelle est que les résidences achetées de 2014 à 2017 seront sûrement sous le régime du Scellier Outre-mer intermédiaire.

C’est quoi l’investissement forestier ?
La bonne idée : investir dans des résidences touristiques, étudiantes ou gériatriques